Avant de souscrire une assurance moto et opter pour une formule adéquate à ses besoins, le futur assuré doit bien vérifier les conditions de souscriptions, surtout celles qui concernent les détails particuliers, les délais d’indemnisation en cas d’accident ou de dégâts causés aux tiers, ainsi que les garanties proposées dans le contrat assurance. 

Choisir une assurance moto pas cher

Il est recommandé de se renseigner sur le montant de la prime assurance avant de choisir la garantie adéquate. Souscrire une assurance pas cher adéquate permet de ne pas avoir à chercher une source de financement supplémentaire. Ainsi, la personne qui envisage d’acheter une moto sportive devra idéalement connaître les tarifs appliqués pour assurer ce type de moto. En revanche, acheter une moto pour ensuite l’assurer est déconseillé, surtout dans les conditions suivantes :

  • le futur assuré est débutant (les statistiques disent que les motards entre 18 et 20 ans provoquent plus deux fois et demie d’accidents que leurs homologues âgés de 30 ans);
  • le futur assuré âgé de moins 21 ans ou qui ne figure pas dans la liste « Label Jeune » comme conducteur moins de 26 ans;
  • le futur assuré qui possède une moto plus de 1100 cm cylindre;

Une assurance moto répond à différents besoins

Le choix ou l’achat d’une moto pas cher est effectué, l’assuré doit établir d’abord une liste détaillée des besoins, en répondant aux questions suivantes sur:

  • le type d’usage de sa moto (loisir, déplacement ou travail). En ce qui concerne ce dernier usage, il vaut mieux souscrire une assurance à usage professionnel;
  • le lieu d’usage (à l’étranger par exemple). Notons que la majorité des contrats d’assurance moto envisagent une durée annuelle de circulation à l’étranger (3 mois au maximum);
  • le nombre des conducteurs : un seul conducteur ou plusieurs (à titre de prêt par exemple);
  • La valeur de la moto, et le besoin de contracter une garantie anti-vol ou une assurance tous risques, ou encore assurer les équipements et les accessoires de la moto, qui demande un coût supplémentaire;
  • le montant de la franchise ;
  • l’application des garanties « défense recourt » et « protection juridique »;
  • la prise en charge de l’assistance, le dépannage, le rapatriement;
  • les exclusions qui rendent, par exemple, la garantie dépannage sans effet ; ou le cas de la franchise kilométrique qui limite l’assistance en cas de panne dans le rayon de 50 km du domicile.

Assurance moto:  le type de garanties à choisir

Il faut en premier distinguer :

- l’assurance obligatoire (dénommée « au tiers » ou « responsabilité civile ») qui couvre les risques des dommages corporels et matériels causés aux autres ;

- et les garanties facultatives qui comprennent : dommages au conducteur, dommages dégâts matériels, le vol et l’incendie, la protection juridique et l’assurance travail…